Mer HuileEntre Prestige et degazages
Constat Diagnostic Remedes
Les chiffres clés du « dégazage » et du déballastage illicites en Méditerranée
Le rejet volontaire d’huile de vidange et de résidus de fuel
(sludges) est facilement calculable : la consommation mondiale de fuel pour bateau est de 228 millions de tonnes chaque année.
Chaque tonne de fuel consommée génère 2% de « sludges ». Bilan : les navires civils génèrent 4,56 millions de tonnes de sludges pour le monde entier, soit 1,37 millions de tonnes pour la Méditerranée (30% de la flotte mondiale).
En Méditerranée, ce type de pollution représente chaque année 50 Erika ou 15 Prestige. On dénombre pas moins de 280 rejets illicites par jour d’une quantité moyenne de 10 tonnes…
Flotte mondiale > Répartition des types de bateaux en activité












Total : 1,67 millions t/an
Quantité de résidus huileux rejetés en Europe
(en tonne/an)
Mardi 21 janvier 2003
« Le sénat vient d’approuver la création d’une ZPE (Zone de Protection Ecologique ) dans le bassin méditerranéen. Cette décision intervient pour lutter contre le phénomène de « dégazages » sauvages qui polluent fortement la Méditerranée.
S’inscrivant dans l’axe des résolutions du Ministère de l’Écologie et du Développement Durable, ce projet de loi fut adopté à l’unanimité par la chambre sénatoriale. Cette zone de protection élargira la juridiction maritime française au-delà des 12 milles nautiques définissant les eaux territoriales. »
Imprimer
cette page
Imprimer
tout le dossier
Télécharger le
rapport complet